L ASCENSION DU BUBBLER!

 

Les systèmes avec seau sont supers pour les cultivateurs qui veulent obtenir de grosses récoltes avec quelques grandes plantes. Chaque seau contient une seule plante. Parce que les seaux ne sont pas connectés les uns aux autres, ils peuvent être bougés individuellement. L’autre avantage est que les plantes ne partagent pas le même seau et si une plante à des problèmes de racines comme le pythium, vous ne perdrez pas toute votre récolte.

DWC Cloneurs

Ce système est généralement composé d’un plateau ou d’un seau qui est rempli d’eau pour créer un petit réservoir. On y met des pierres à air et les clones se tiennent debout dans le plateau – grâce à des colliers de néoprène – qui se trouve au sommet du réservoir. Les tiges des clones sont suspendues en dessous du plateau juste au dessus du niveau d’eau. Quand la pompe à air tourne, l’effet de “bulles” dans le réservoir créé une atmos­phère humide dans la région des racines.

L’atmosphère humide combinée à l’ab­sence d’un substrat restrictif encourage un développement rapide des racines sur la tige du clone.

LASCENSION DU BUBBLER 03Les cultivateurs vont avoir de meilleures chances de réussite car l’absence de subs­trat signifie un environnement maintenu stérile. Le développement rapide des racines permet également de commencer la culture plus tôt.

Les systèmes à bulles DIY

Pour les cultivateurs qui aiment mon­ter leur propre système, la DWC est une bonne option. Tout ce dont vous avez besoin, c’est un réservoir, un couvercle, quelques pots en treillis et une pompe à air avec des pierres à air. Les boites en plastique qu’on trouve dans les supermar­chés ou dans les magasins de bricolage composent un réservoir prêt à l’emploi avec couvercle. Mais veiller à ce qu’elle soit noire ou d’une couleur foncée pour que la lumière ne pénètre pas dans la région des racines.

Forer simplement quelques trous dans le couvercle à la dimension des pots en treillis. Utilisez des pierres à air ou un bain à bulles pour aérer le réservoir. Les bains à bulles conviennent bien aux grands réservoirs pour créer un ‘mur de bulles’ qui couvre une plus grande sur­face qu’une seule pierre à air.

L’avantage quand on construit son propre système à bulles est qu’on peut ainsi espacer ses plantes comme on veut: cultiver une ou deux grandes plantes ou plein de plantes les unes près des autres pour un sea of green.

Systèmes hybrides

Ces systèmes sont de plus en plus popu­laires parmi les cultivateurs qui obtiennent de bonnes récoltes avec les systèmes à bulles et veulent affiner leur technique. Le système hybride est muni d’un anneau à gouttes qui nourrit par le haut en utili­sant en même temps la technique de la DWC. Au lieu d’utiliser des pots en treillis comme LASCENSION DU BUBBLER 04dans le système avec seau ou le système DIY, les plantes sont placées dans un plateau profond, ou un planteur qui a des trous au fond. Le planteur se trouve au dessous du réservoir.

La jeune plante est placée dans le plan­teur qui est alors rempli de billes d’argile. Des pierres à air sont fixées dans le réser­voir en dessous. Une pompe à eau fournit la solution nutritive du réservoir jusqu’à l’anneau goutteur et sur les racines de la plante. Les racines poussent vers le bas à travers les billes d’argile, traversent les trous au fond du planteur pour atteindre le réservoir aéré en dessous.

Le système hybride offre plusieurs avan­tages par rapport au système DWC: