Sativex: Histoire de deux cannabinodes: THC et…

 

Il n’y a pas eu beaucoup de bruit du ct des activistes du cannabis et on n’a pu lire aucune protestation dans les journaux rac’ quand on a commenc pour la premire fois prescrire lgalement du cannabis. Il y a encore quelques annes, pouvoir prescrire du cannabis aux personnes atteintes de sclrose en plaque se trouvait tout en haut de la liste des revendications des activistes et aujourd’hui, dans certains pays, nous devrions tre contents. Ou quelque chose comme a?

Le fait est qu’au Royaume Uni par exemple, en permettant enfin ce tiers de personnes malades de sclrose en plaque qui utilisent actuellement du cannabis illgalement de ne plus tre poursuivies, le gouvernement a sous trait la distribution du cannabis mdical l’industrie pharmaceutique, plus prcisment GW Pharmaceuticals.

Contrairement ce qui se passe en Californie ou dans d’autres tats progressistes d’Amrique, le gouvernement britannique ne reconnat actuellement l’efficacit des traitements mdicaux base de cannabis que pour la spasticit musculaire lie la sclrose en plaque et non dans le cas d’une grande quantit de traitements possibles allant du cancer l’insomnie pour lesquels les mdecins amricains peuvent les prescrire. L-bas, la prescription du mdecin permet d’acheter une quantit norme de ttes brutes dans des dispensaires spcialiss o des “experts” peuvent donner des conseils sur les varits les mieux adaptes au traitement prconis.

Au Royaume Uni, par contre, la seule manire de se procurer du cannabis autoris par le gouvernement avec une prescription mdicale est sous la forme d’un spray qu’on appelle Sativex. Il pourrait sembler positif que le gouvernement reconnaisse enfin certaines valeurs mdicales du cannabis. A leur manire typiquement britannique, ils ont fini par admettre que c’est un traitement adquat et efficace.

Une chose intressante cette nouveaut est que GW Pharmaceuticals a, avec toutes ses installations, laboratoires, quipements et surtout, leur argent, dvelopp certaines recherches assez intressantes et largement documentes sur le cannabis et la manire dont il nous affecte rellement. De leur point de vue, de nombreuses autres maladies pourraient tre traites avec cette substance, ce qui ferait aussi plus d’argent pour eux. Ils deviennent ainsi les alliers de la communaut cannabique.

En dmontrant certains des effets positifs de l’usage du cannabis, on a l’espoir de voir son image s’amliorer aux yeux de la population en gnral, surtout aprs l’avalanche de critiques de la substance de la part des mdecins comme dans cet article du Lancet Journal en 2007:

“L’usage du cannabis et les consquences psychotiques et affectives pour la sant mentale: une tude systmatique”. Ils y rvlent une relation suppose entre le cannabis et la psychose. Ironiquement, dans la liste actuelle des maladies qui pourraient tre soignes par le cannabis de GW, la psychose se trouve prcisment tout en haut.

C’est en 1988 que les scientifiques ont pour la premire fois dcouvert le systme endocannabinode du corps humain. Il s’agit de rcepteurs naturels de cannabinodes (CB1 et CB2) qui se trouvent dans tous les cerveaux humains. Quelques annes aprs, ils dcouvrent le ligand correspondant appel Anandamide, ce qui veut dire batitude.
La dcouverte de ces connexions entre le cerveau humain et le cannabis travers les rcepteurs et les “endocannabinodes” a ouvert la voie de la recherche sur les applications mdicales du cannabis. Cela a dmontr la communaut scientifique les diverses manires de fonctionner de notre corps et notre cerveau, et notamment de la perception de la douleur, de l’tat d’esprit, du contrle musculaire, du sommeil, de l’anxit, de la psychose, etc?

Ces recherches ont ce jour identifi deux types principaux de cannabinodes qui affectent le systme endocannabinode humain: le D9-THC (Delta-9 Tetrahidrocannabinol) et le CBD (Cannabidiol). Tous deux composent le Sativex. Selon leurs propres termes : “Le THC possde des proprits analgsiques, antispasmodiques, anticonvulsives, antiinflammatoires, antimtiques et stimule l’apptit; tandis que le CBD a des effets anticonvulsifs, antipsychotiques, antioxydants, neuroprotecteurs et immunomodulateurs.”
D’autres tudes ont dmontr les effets du cannabis sur le sommeil et dcouvert que “15 milligrammes de THC sont apaisants alors que 15 milligrammes de CBD stimulent la vigilance, augmentent les rveils durant le sommeil et compensent l’activit apaisante rsiduelle des 15 mg de THC.”
Image IPB
Il est clair que ces deux cannabinodes interagissent d’une manire trs intressante que nous commenons peine comprendre. Ils sont tous deux prsents dans la grande majorit des plantes de cannabis mais des proportions diffrentes en fonction de la plante ellemme. Les dveloppements rcents de varits de cannabis ont eu pour but dlibr d’augmenter les niveaux de THC et de rduire ceux de CBD pour obtenir un effet plus puissant et euphorisant sans le contre-effet du CBD. C’est la mme logique que celle qui a finalement abouti la production d’un cannabis mdicalement adquat.

Consomm en mme temps, le CBD module les effets du THC. Pour cette raison, GW les a parfaitement quilibrs dans le Sativex et a ainsi totalement radiqu l’effet enivrant. Ce qui fut l’obstacle le plus important pour GW, c’est de crer un produit qui ne dfonce d’aucune manire. Les paradis sont interdits! En outre, les recherches ont galement dcouvert qu’administrs sparment, avec en premier le CBD et ensuite le THC (une exprience mene sur des humains volontaires), le premier inhibe la dcomposition du THC dans le foie et son niveau augmente dans le cerveau plus longtemps. Globalement, le CBD avant le THC dfonce plus.

Ds lors, comment produit-on exactement cette prparation cannabique?

Le Sativex est un spray qui est absorb travers les muqueuses de la bouche. Sur l’tiquette on peut lire que: “Chaque pulvrisation de 100 microlitres contient 2,7 mg de Delta 9-trtrahydrocannabibol et 2,5 mg de cannabidiol provenant du Cannabis Sativa L.” Pour le produire, GW cultive ses propres plantes de cannabis dans un lieu tenu secret dans le sud de l’Angleterre. Ils utilisent principalement une varit contenant un taux lev de THC sans CBD et une varit au taux lev de CBD sans THC.

La varit au CBD est cultive chimiquement en extrieur. Il s’agit d’une fibre de chanvre sans THC ou d’une varit ruderalis, alors que la varit avec THC est cultive en intrieur ou en serre durant l’t. Ils ont perdu beaucoup de temps essayer de cultiver en serre durant l’hiver avant que GW ne comprenne que l’intensit de la lumire joue un rle crucial dans la production du THC (quelqu’un ici ne le savait pas encore?).

Aprs, ils ont fait du hasch (qu’ils ont appel “prparation de trichomes enrichis” ou ETP) ou plus exactement, du Bubble hasch, partir des ttes sches. Ils auraient pu s’pargner de nombreux efforts s’ils avaient consult un cultivateur expriment. Quoiqu’il en soit, il n’est pas dsagrable de voir des hommes en blouse blanche faire la promotion de la confection du hasch.

Dans leur cas, ils n’utilisent que 6 ou 7 processus d’extraction avec des tamis ou des filets (comme le systme de sacs 75 et 25 microns) afin de sparer les glandes utiles. Leurs recherches ont dmontr que la majeure partie des cannabinodes de la plante se trouvent dans les glandes verticales des ttes ( nouveau, on aurait pu leur expliquer!) qui ont une taille moyenne de 75-100 microns et ne peuvent tre collects que dans des mailles de 75 microns. Le hasch de THC (ETP) et le hasch de CBD sont mlangs dans une suspension d’thanol.

Et voici le Sativex!

a n’a rien d’original d’observer ce que la plante de cannabis a de surprenant mais plus on en apprendra des recherches scientifiques rigoureuses, mieux on pourra convaincre la population de l’absurdit de la prohibition. Le fait que le cannabis puisse avoir tant d’applications mdicales pour nous soigner alors que d’autres produits sont inefficaces ou provoquent de nombreux effets secondaires et que lui n’est pas du tout toxique et ne produit pas d’effets secondaires dsagrables, se devait d’tre un rve pour les compagnies pharmaceutiques.

Que les tres humains possdent dans leur corps leurs propres cannabinodes naturels (anandamide) ainsi que les rcepteurs crbraux correspondants, et que le cannabis est le seul autre endroit l’extrieur de notre corps o on trouve ces composants, suppose qu’il existe une longue histoire de l’volution entre nous et la plante de cannabis. De fait, il existe de nombreux documents voquant des hommes mangeant les semences ou utilisant ses fibres, et une rcente fouille dans le dsert de Gobi en Chine, a fait la dcouverte d’une tombe d’un homme aux yeux bleus enterr avec 789 grammes d’herbe qui s’est conserve et contenait toujours du THC actif aprs 2700 ans.

L’homme a volu paralllement au cannabis, l’a cultiv et slectionn toutes les poques.

C’est une bonne nouvelle de savoir que les malades de sclrose en plaque peuvent tre librs des symptmes de la maladie grce au Sativex. Il faut trs longtemps avant de pouvoir lancer sur le march un nouveau mdicament et c’est trs pnible pour ceux qui l’attendent.

Aujourd’hui, GW attend d’obtenir l’autorisation pour l’usage du Sativex pour de nombreuses autres maladies sans devoir faire d’autres recherches et tudes. Le Sativex a tir un trait entre le cannabis mdicinal et le cannabis rcratif. C’est la diffrence la plus importante entre le Royaume Uni et la Californie ou la Hollande o l’on admet que le cannabis est bnfique et o le malade est autoris dcider lui-mme comment l’administrer et comment l’acheter. La question de savoir si c’est positif ou non peut tre dbattue.

Les cannabiculteurs, comme les obtenteurs et les experts en cannabis, ragissent dj ces nouvelles tudes et en particulier aux effets bnfiques du CBD. Jorge Cervantes, Howard Marks et Shantibaba se sont inscrits dans “l’quipe CBD”, alors que Jaime de Resin (lien visible seulement aux utilisateurs enregistrés) en Espagne vient d’analyser une plante qui contient des taux quilibrs de THC et de CBD. Ce dernier a lanc un programme pour le dveloppement de graines qui auront toujours ce profil chimique et qui dmontre clairement que la communaut cannabique prend son compte les nouvelles dcouvertes. Le problme, c’est que pour connatre le profil chimique d’une plante, il fauta l’analyser en laboratoire.

La plupart des slections de plantes se font avec comme critre la taille, l’arme, le rendement et les effets, et non en fonction du profil des cannabinodes. Ce qui signifie que nous avons d’une part des experts et des producteurs de cannabis qui ont des ressources limites mais de nombreuses connaissances et une grande exprience et de l’autre, la firme pharmaceutique GW et tout son argent, ses ressources et savoirs scientifiques, qui se consacrent la mme chose. Et au fond, avec le mme objectif: produire une mdecine base de cannabis qui est efficace. Mais tous deux sont lss par le manque de ce dont dispose l’autre. On verra quoi tout cela va mener?

Les mdicaments ont pris beaucoup de temps pour sortir sur le march, mais plus on recommandera le cannabis pour un plus grand nombre de maladies et plus il sera difficile pour le lobby anticannabique de la prsenter comme une “herbe diabolique” de la propagande des annes 1930. La communaut mdicale a commenc rellement considrer le cannabis comme une panace possible.

Image IPB

L’opinion publique nord-amricaine est 70% en faveur de la lgislation fdrale sur le cannabis. La Suisse a commenc considrer l’usage personnel de cannabis comme un dlit non punissable. Le Portugal a dcriminalis toutes les drogues et partout en Europe, les lois sur l’usage personnel de cannabis deviennent progressivement plus tolrantes, except en Grande Bretagne. Ce qui est sr, c’est que le sujet ne va pas partir en fume, surtout maintenant que l’apptit des firmes pharmaceutiques s’est ouvert?

Un article (lien visible seulement aux utilisateurs enregistrés)

Source: (lien visible seulement aux utilisateurs enregistrés)

(lien visible seulement aux utilisateurs enregistrés)
Via (lien visible seulement aux utilisateurs enregistrés)

  • cannabis sans thc pourra soigne
  • sativex insomnie franc
  • ou se procurer du sativex
  • seeds pharmaceutique
  • ou ce produire sativex
  • taux de thc du sativex